Un régime sans gluten permet-il de maigrir ?

En octobre 2014, apparaissait sur les différentes chaînes de la télévision française, une publicité montrant le tennisman serbe Novak Djokovic, vanter les mérites des biscuits de la marque Gerblé. Dans cette publicité, il parle brièvement du régime alimentaire qu’il a adopté en 2011 et qui lui a permis de devenir numéro un mondial du classement ATP cette même année. Ce régime alimentaire en question est un régime qui élimine toute sorte de gluten dans l’alimentation du quotidien.

Un numéro un mondial qui donne ses secrets de réussite en continu à la télévision, forcément cela fait mouche auprès des potentiels consommateurs. Ainsi, les régimes sans gluten ont vu leurs demandes exploser auprès des nutritionnistes. Certains demandeurs du régime sans gluten y voient même une sorte de régime minceur. Le régime sans gluten est-il pour autant un régime minceur efficace ? Nous allons lever le voile sur ce mystère diététique au travers du présent article.

Le gluten c’est quoi ?

Le gluten c’est le nom donné à une certaine famille de protéines qui permettent de stocker le carbone et l’azote présents dans le blé et certaines céréales.

Le blé contient naturellement 8 % à 15 % de protéines, dont 85 % à 90 % de gluten. Le terme gluten vient du fait que, lorsqu’on mélange de la farine faite avec du blé et de l’eau, les protéines du gluten forment un réseau réticulaire collant. Le réseau réticulaire présente l’aspect et la consistance de la glue. C’est donc de la glue que dérive la dénomination de gluten.

Le gluten ainsi obtenu est constitué de centaines de protéines de la même famille dont les plus importantes sont la gliadine et la gluténine. Ces deux protéines qu’on réunit souvent sous la même appellation de prolamines sont caractérisées par la présence majoritaire de deux acides aminés : la glutamine et la proline.

Outre le blé, des céréales comme le Seigle, l’Avoine, le Froment, l’Épeautre ou encore l’Orge contiennent également du gluten. D’ailleurs, ces céréales sont réunies sous l’acronyme « SABOT » afin de permettre de les retenir plus facilement.

En quoi le gluten pose-t-il problème à l’organisme humain ?

Après avoir mangé des aliments contenant des protéines, les enzymes digestives de notre organisme décomposent les protéines en acides aminés simples. Ces acides sont ensuite dispatchés entre les différentes cellules de l’organisme. Sans oublier que chaque groupe d’acides aminés nécessite une enzyme spécifique pour le détacher des autres.

Nous avons vu plus haut que le gluten contient en grand nombre deux acides aminés particuliers : la glutamine et la proline.

Cela est problématique, car l’être humain ne dispose pas d’enzymes permettant de séparer ces deux types d’acides aminés des autres. Ainsi, en lieu et place de la digestion simple d’acides aminés isolés, l’organisme se retrouve avec des chaînes de plusieurs acides aminés à digérer. Ces chaînes d’acides aminés sont appelées peptides.

Ces peptides résistent à la digestion. La digestion de certaines d’entre elles peut nécessiter jusqu’à 20 heures de travail sans relâche pour les enzymes. Alors que la digestion des peptides des autres aliments ne nécessite que 60 minutes en moyenne.

Cet état de choses peut causer des problèmes de digestion, en particulier aux personnes souffrant de l’intolérance au gluten, encore appelée maladie cœliaque.

Qu’est-ce qu’un régime sans gluten ?

Adopter un régime alimentaire implique souvent des contraintes, le régime sans gluten ne fait pas exception. À première vue, on pourrait se dire qu’il suffirait de bannir les céréales citées plus haut de son alimentation et le tour est joué. Cependant, la réalité est plus compliquée que ça.

La mauvaise nouvelle est que les céréales se trouvent presque dans la totalité des aliments du quotidien. Ce qui demande souvent l’adoption d’un virage à 180 degrés dans les habitudes alimentaires. Et la meilleure manière d’y arriver, c’est de cuisiner soi-même ses plats à la maison et faire attention aux ingrédients qu’on compte utiliser pour les préparations.

En effet, le pain, les pâtes et les pâtisseries sont à bannir des habitudes alimentaires. Ce qui peut rendre la tache difficile pour un célibataire qui souhaite se mettre à un régime sans gluten.

Mais fort heureusement, il existe des moyens plus faciles de se procurer des produits certifiés sans gluten et qui sont prêts à la consommation. En effet, plusieurs supermarchés ont pris en considération le besoin du « sans gluten » des clients, et proposent désormais des produits qui ne comportent pas de gluten.

Le régime sans gluten permet-il réellement de maigrir ?

Il est de bon ton de rappeler d’abord que le gluten en lui-même n’est pas une protéine qui fait grossir les gens. Les responsables de la prise de poids d’un individu sont souvent les aliments avec des taux de sucre élevés et les aliments contenants trop de graisse. Cependant, le gluten est très souvent présent dans des aliments qui renferment du sucre et de la graisse. Manger sans gluten revient donc pour les personnes à se passer de ces aliments et à se tourner vers d’autres habitudes alimentaires.

Ensuite, l’intolérance au gluten entraîne régulièrement de l’inconfort digestif et des ballonnements au ventre qui n’aident pas à avoir une silhouette harmonisée. Avoir le ventre semblable à celui d’une femme enceinte ne donne pas vraiment l’impression d’avoir un corps svelte. Alors qu’avec un régime sans gluten, il y a plus de risque de ballonnement et la silhouette peut être maintenue bien affinée.

Et ce n’est pas tout. Faire un régime sans gluten amène régulièrement à se tourner vers des produits frais et sains, ainsi que les fruits, les légumes et plus généralement vers les glucides à index glycémique bas.

Comment faire un régime efficace sans gluten ?

Il faut comprendre que l’arrêt du gluten en lui-même ne fait pas perdre du poids. C’est l’alimentation saine et équilibrée que son arrêt engendre qui fait perdre du poids.

Pour faire un régime sans gluten efficace, il faut dans un premier temps proscrire de son alimentation les produits faits à base de céréales comme le pain, les céréales, la semoule et les pâtes. Tout ce qui est charcuterie à l’exception du jambon est aussi interdit. Idem pour les plats surgelés. La bière aussi est à proscrire, sauf si elle est sans gluten.

Dans un second temps, il faut privilégier les produits sans gluten qui existent sur le marché. Par exemple, on peut utiliser les farines sans gluten de marque Apoglut, Rice-diet ou Riésal. Cependant, leurs coûts peuvent être un peu élevés pour les personnes modestes. On peut également se tourner vers les produits asiatiques à base de riz qui sont plus abordables. Pour finir, la farine peut être remplacée dans la cuisine des plats par de la maïzena ou de la fécule de pomme de terre.