Dans quel cas effectuer un test de paternité ?

Il est fréquent d’entendre des personnes parler des tests de paternité. Ces examens peuvent être demandés pour de nombreuses raisons. Les prélèvements des tests de paternité sont réalisés en quelques minutes. Les résultats sont fiables à presque 100%.

Utilité de ce test 

Un test de paternité peut être réalisé sous la forme d’une analyse génétique. En 2006, une étude publiée dans la célèbre revue scientifique « Lancet » affirmait que dans 1 cas sur 30, le père déclaré n’est pas le père biologique de l’enfant. De nos jours, il est relativement simple de se procurer des kits de tests de paternité sur internet. Mais en France, il est illégal de vendre des kits de tests de paternité sur le Web. En France, c’est le Ministère de la Justice qui autorise certains laboratoires à pratiquer ces tests. En France vous avez le droit de refuser de vous soumettre à un test de paternité.

Qu’est-ce qu’un « contentieux de filiation » ?

Si vous cliquez ici pour obtenir un test de paternité, c’est probablement que le lien de filiation est contesté. La recherche de paternité est ouverte à tout enfant n’ayant pas été reconnu par son père. Le test permet aussi le rétablissement de la présomption de paternité. Souvent en cas de divorce, le test sert à prouver la paternité d’un conjoint. Le test de paternité est également requis en cas de contestation de paternité, dans le cadre des procédures de succession. 

Comment le prélèvement est-il effectué ?

Le test peut être facilement effectué même si vous avez des problèmes de santé. Un coton tige à usage médical aussi appelé écouvillon est introduit dans votre bouche. Il est frotté contre la paroi interne de votre joue. Cet acte permet de recueillir votre salive et quelques cellules. L’avantage de ce test est qu’il est non-invasif. L’ADN est ensuite extrait en laboratoire.